AUJOURD’HUI DANS TRISTE MONDE TRAGIQUE #3

Se rendre compte que si l’on pleure à grosses larmes en se maquillant le matin,ce n’est pas une fois de plus à cause de la débilité ambiante de la planète ou la laideur que nous renvoie le miroir,mais bien à cause de cette bouteille de formol qu’on a remonté de la cave et qu’on a oublié dans la chambre apparemment mal vissée et dont on a subi une exposition prolongée en respirant un air dangereusement toxique depuis deux bonnes nuits.

D’après internet, je vais peut-être crever par asphyxie pulmonaire.
J’ai très peur.C’est le moment de me dire que vous m’aimez,bande d’enculés.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par le symbole *.

11  commentaires

  1. On t'aime !
    Et si tu crois tout d'internet j'ai déjà 5 cancers et 3 maladie incurables.
    Poste toute les 6 heures pour qu'on sache que t'es en vie.

  2. Cela fait plus de 6 heures mais je ne me suis toujours pas transformée en remake de Street Trash.

    Et il semblerait que tu sois une des rares personnes qui m'aime.
    Tous des enculés,comme je le disais.

  3. Amen.

    Notre peuple vaincra !

  4. Je t'… *KAR KAR*
    J'arrive pas à le prononcer. Mais eh, tu sais que les sentiments sont là. 'Pi je sais pas pourquoi je devrais avoir pitié, on utilise tellement de produits cancérigènes à l'école que je me met à rêver que ma peau pourrit, alors bon. Ca va aller, va.

    1. Ouf,putain,t'as failli dire un truc dangereux.
      Je m'en serais voulu d'arracher ta belle gorge et puis de toute façon dit de la part d'un cafard c'est malsain.

  5. Maud

    T'es douée :O Mais on t'aime bien quand même :D Après trois jours, résultat ? Zombifié ?

    1. Je sais T_T
      J'ai l'impression que ma peau a vieilli.
      Mais bon j'ai des délires paranoïaques de cet ordre presque quotidiennement,donc…

  6. Je t'aime petite enflure.

    1. Moi + !

  7. Je t'aime, même si c'est trop tard je suppose, mais j'ai une excuse, Internet ne m'aime pas.

  8. Je ne sais pas si je pourrais concevoir un monde où internet ne m'aimerait pas.