COMMENT JE SUIS DEVENUE UN CHAMPIGNON

Je vous avais dit que je ne vous parlerais plus de mes cheveux. J’ai menti. Il y a quelques jours j’ai pris la décision de les couper. J’avais programmé le rendez-vous pour fin janvier, qui était une date doublement tactique : la perruque allait probablement arriver dans cette zone-là et je voulais effectuer une transition en douceur, crédible avec mon entourage qui ne s’étonnerait pas de voir mes cheveux courts puis scandaleusement longs deux semaines plus tard, et puis aussi parce qu’au mois de décembre je suis complètement fauchée et je prends des décisions complètement irrationnelles pour encore plus l’être : renflouer mon abonnement de transports en commun ou me procurer ce SUPERBE manteau? Si vous me croisez trempée jusqu’aux os dans les rues de Bruxelles avec mon eyeliner qui goutte jusque dans mon cou, c’est donc normal, je n’ai plus un franc pour prendre le bus mais au moins je parcours le trottoir avec classe.
BREF. J’ai donc décidé de couper mes cheveux parce que j’ai atteint le paroxysme du OUATEZEUFEUQUE en l’espace de quelques mois et à chaque fois que je pensais avoir touché le fond, une nouvelle horreur se manifestait dont je n’avais pas la moindre idée. La dernière en date est l’oeuvre d’un petit démon capillaire qui a décidé de crêper ma chevelure dès que j’avais le dos tourné sans que je comprenne comment une chose pareille pouvait se produire. Attachés, lâchés, tressés, il finissaient de manière incessante en une immense dreadlock que je passais plusieurs heures par jour à démêler pour finir avec des touffes bouffantes dans les mains. J’ai dû me rendre à l’évidence que ce n’était plus des cheveux que j’avais mais des filaments, des toiles d’araignée que j’épluchais de manière obsessionnelle et qui n’arrangeaient en rien ma nouvelle tendance à la trichotillomanie, alors j’ai empoigné mes derniers euros et j’ai foncé chez ma coiffeuse pour me débarrasser illico de mes mèches malades.

Adieu, longue chevelure sublimissime!
J’ai donc abandonné pour de bon l’idéal que j’espérais atteindre et que je m’étais forgé de moi : je voulais des longs cheveux sombres qui m’arriveraient jusqu’à la taille pour ressembler à une guerrière du metal dont l’arme serait un headbang fabuleux, ou un fantôme asiatique qui serait de retour pour vous étrangler avec cette masse immense et hanter vos siphons de lavabo jusqu’à la fin de vos jours. Je sais que je mets beaucoup trop d’idéologies et de références dans mon apparence et que personne ne perçoit, mais j’ai toujours été comme ça, et c’est donc avec la sensation d’aller me faire amputer que je suis allée me débarrasser de mon rêve sous un coup de ciseaux. In this moment chantait « Loving what you can’t have, is driving me insane » et c’est exactement comment je me sentais : emprisonnée et dépitée de courir après un rêve que je n’atteindrai pas et que je voyais s’effondrer jour après jour dans ma salle de bain, il était temps d’y mettre fin, d’y remédier.
Mes cheveux sont donc de nouveau courts et grande surprise : j’adore ça. J’ai opté pour mon bon vieux carré plongeant qui avait eu un franc succès il y a quelques années mettant tout le monde d’accord (même ma mère!) sur la réussite de la coupe et d’après les retours extrêmement positifs que j’ai eu aujourd’hui, je pense que c’est de nouveau une réussite (merci les filles d’être des filles sur ce coup-là). C’est une nouvelle Aleks que j’ai découvert dans le miroir au milieu d’une hécatombe de cheveux, elle ne m’a étrangement pas déplu et ça m’a soulagée. Il faut donc maintenant changer du tout au tout, puisque je passe subitement de yurei à punkette et qu’un nouvel éventail de possibilités s’offre à moi. J’ai cette obsession qui me trotte dans la tête depuis quelques mois d’avoir les cheveux verts à laquelle je refusais de me soumettre à cause de l’état avancé de ma calvitie naissante mais j’ai enfin peut-être des raisons de croire que la donne a changé. Lorsque je me suis en effet penchée pour que Kriss regarde bien à quoi ressemblait la coupe il a eu cette expression horrifiée en me signalant que j’avais une plaque verte sur le dessus du crâne. Le mot vert m’a fait peur.

 Vous savez que j’aime bien les bonnes références pour illustrer mon propos. 
La coupe est donc un mix entre celle d’AnnaSophia Robb dans Bridge to Terabithia…

…et celle de la chanteuse d’Icon For Hire.

J’ai un peu refusé cette information en bloc puisque c’était tout bonnement impossible : je m’étais rendue chez un autre dermato une semaine plus tôt qui m’avait enfin examinée pour finir par me dire « C’est spécial ce qui vous arrive. Continuez de prendre vos vitamines et ah oui, mon manque d’implication, de compétence et d’aide vous coûtera 30 euros.« . En gros il n’avait pas la moindre idée du souci et à moins d’être complètement aveugle, j’ose espérer qu’il n’a quand même pas loupé un truc aussi énorme qu’une moisissure en expansion sur ma tête. La découverte de cette plaque verte ça a donc un peu été le cauchemar ou la bénédiction : « Trop génial, j’ai un champignon sur la tête, mon corps peut-il me dégoûter encore d’avantage? » versus « Et si c’était cette merde sur laquelle je pourrais enfin mettre un nom et qui serait la cause de tous mes soucis?« . Fin de l’histoire: la pharmacienne m’a dit « Oulah, mais ça m’a tout l’air d’une mycose! » et m’a refourgué un shampooing traitant sur lequel repose tous mes espoirs. Wait and Bleed se transforme ainsi en Wait and See.
DONC, mon moral a trouvé une nouvelle raison de se réjouir et se projeter dans l’avenir, et l’avenir ce sera des cheveux qui repousseront vert : tant qu’à avoir un squame verdâtre appliquons-lui la coloration qui lui sied. En espérant que mes cheveux guérissent (on peut toujours rêver!), j’aimerais annihiler ce grand regret de ne pas avoir pu arborer une tignasse émeraude jusqu’à présent. Je pense que ça irait à merveille avec ma nouvelle coupe alors qu’avec des cheveux longs je ne me voyais pas endosser le look créature du lagon/elfe de forêt. La preuve en image de la réussite certaine de cette opération :

Thora Birch dans Ghost World
Mary Elizabeth Winstead  dans Scott Pilgrim vs the world
Devon Sawa dans SLC Punk
L’astuce si je passe à l’action au plus grand dam de ma famille, et ce qui sera probablement le cas, c’est de trouver cette nuance parfaite que je souhaite accomplir, un vert forêt assez sombre, pas trop bleu, pas trop fluo, qui ressemblerait juste à la couleur d’un marécage dans lequel on vient balancer ses victimes un soir de pleine lune. Je n’ai bien sûr rien trouvé en guise de tutoriel pour accomplir cette nuance que j’espère obtenir, je présume que je vais devoir faire un mélange savant totalement instinctif de vert et de noir pour obtenir une couleur proche de celle de la superbe Moira Hermione :

Mais j’accepterais aussi ce type de résultat sans problèmes:

Puisque nous sommes dans le contage complètement inutile, je continue. Quand j’ai vu ma coiffeuse, j’ai complètement flippé. Quelques mois se sont écoulés depuis ma dernière visite et je suis restée figée sur le pas de la porte lorsque j’ai vu son apparence : son visage était devenu livide et boursouflé, ses cheveux étaient totalement plats et dénaturés alors qu’elle fouette l’air avec une longue crinière de lionne habituellement, elle avait tout simplement l’air au bout de sa vie et j’ai fait semblant de ne rien remarquer. Je suis en train de me dire sous ses coups de ciseaux experts qu’elle a dû choper quelque chose comme un cancer, mais lorsqu’elle se met à côté de moi pou dégrader l’arrière je remarque cette immense ventre gonflé qui pointe le bout de son nez en-dessous de son t-shirt et l’explication semble tout à coup simple et logique : bébé à l’horizon ! Je suis constamment choquée de l’état physique des femmes enceintes. J’en côtoie quelques-unes cette année avec mes études qui me mêlent à beaucoup de personnes adultes et je reste totalement perplexe sur le pourquoi de s’infliger une horreur pareille quand elles me parlent des étapes de cette évolution inhumaine et quand je vois leur beauté se dégrader semaine après semaine.
Lors du dernier cours on a une discussion « à coeur ouvert » avec l’un de nos profs qui expliquait la déception qu’il ressentait régulièrement envers sa progéniture. J’ai demandé pourquoi les personnes reproduisaient ce schéma indéfiniment, d’engendrer des enfants qui seront malheureux parce que leurs parents sont incapables de ne pas projeter leurs désirs de grandeur ou de personnalité sur leur propre chair. C’est là qu’il m’a dit « Tiens c’est étrange de ta part de dire ça, tu n’avais pas trois enfants, toi?« 
Ça m’a vexé à mort, moi qui me voit comme encore comme une gamine de 18 ans (et ce sera toujours le cas), qu’on puisse se dire que mon corps est passé au rouleau compresseur pour mettre au monde trois monstres et que j’ai l’air assez âgée pour me permettre de reproduire la famille Adams dans mon coin. Il est temps de se remettre au sport ma vieille. Et à beaucoup d’autres choses d’ailleurs, puisque pour le moment je prends complètement racine, je vous l’ai dit, je deviens un champignon. Je suis dans une léthargie presque totale et je n’arrive pas à combattre ce poids qui pèse sur mes épaules : me rendre aux cours cette dernière semaine a été une épreuve presque insurmontable, je n’ai plus fait d’exercice depuis un mois parce que je restais figée devant la salle de sport avec l’envie de pleurer, j’ai donc repris tout le poids que j’avais perdu, je dors 12 heures par jour et tout ce qui était source de motivation il y a quelques mois me détruit aujourd’hui. Je scrollais sur StumbleUpon l’autre jour quand je suis tombée sur un article qui définissait totalement mon état d’esprit actuel : s’habiller vous donne envie de pleurer, vous voulez tout abandonner au niveau scolaire, vous avez l’impression que dormir est la seule option et vous êtes en mode hibernation la majeure partie de la journée et ainsi de suite. La conclusion c’était : CONGRATULATIONS IT’S CALLED DEPRESSION
Nom-de-Dieu.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par le symbole *.

34  commentaires

  1. Je vais me faire coucher les cheveux en janvier. Il m'arrive exactement la même chose que toi.

    Je n'en ai jamais parlé car je pensais que mon traitement miraculeux made in "je mélange tous les produits efficaces du monde" allait marcher, mais non. Je suis atrocement laide, j'ai moi aussi le cheveux crêpé sans comprendre pourquoi. Hier soir en me démêlant les cheveux, j'ai perdu une poignée entière de cheveux. Tout va bien.

    Donc je compatis. Mes condoléances.

    1. Mais non tu n'es pas atrocement laide, et ça va aller mieux tu vas voir, il nous faut des épisodes merdiques pour nous relever et trouver des solutions pour plus tard auxquelles on n'aurait peut-être pas songé. C'est fou quand même que la même chose complètement loufoque nous arrive, je peux donc dire véridiquement que je compatis également de mon côté à ce qu'il t'arrive et que ce sera un mauvais souvenir dans pas longtemps.

  2. En te lisant, j'ai eu deux réactions:
    1) oh bah c'est cool si t'as enfin trouvé ce qui n'allait pas pour tes cheveux (et oui, cette coupe te va très bien u__u)

    2) putain de merde, je suis dépressive… é__è

    1. OUIIIIII POTE DE DÉPRESSION !

    2. tout le monde est heureux parce que c'est noël, et moi je tire une tronche de 20 mètres de long à cause de plein de trucs, plus ça va et pire c'est, tout le monde s'en cogne.

      JE VEUX DES CADEAUX POUR ME CONSOLER u_u (excuse bidon, mais plutôt cool non ? xD)

  3. Je ne laisse plus de commentaires (Bluelephant, c'était moi) mais je continue de lire attentivement chacun de tes articles. Déjà : Courage pour tes cheveux ! Je me souviens me les être coupé il y a quelques années et maintenant impossible de me les laisser repousser, c'est comme les piercing et les tatouages : quand tu commences, c'est casi impossible d'arrêter ! Donc là depuis quelques mois je m'efforce de les laisser pousser, au point ou je suis (enfin) arrivée à la fameuse longueur-chiante !
    Sinon ton carré plongeant te va très bien – c'est une coupe que j'aime beaucoup, ca donne du caractère et c'est joli :)
    En lisant tes articles je me fais souvent la même réflexion quand tu parles de tes cours qui sont, de toutes évidences, pas ta tasse de thé : PARS AU QUEBEC BON DIEU ! Les formations sont multiples, les cours sont gratuits pour la plupart, et le système scolaire a rien a voir avec la France (Non, je ne suis pas un panneau publicitaire, promis).
    Bref, voilà mon topo, je me suis rattrapé sur tous les commentaires que je n'ai pas laissé sur les derniers articles ! :)

    1. C'est chouette d'avoir de tes nouvelles, je me demandais où tu étais passée et si tu t'étais perdue parmi une horde de caribous! Tu ne bloggues plus du tout alors?

      Merci pour tes compliments en tout cas!

      Oh mon Dieu, si j'avais une bonne paire de couilles je partirais sur le champ au Canada avec tout ce que j'entends de génial de cette région! Mais bon j'ai toujours été un peu casanière et j'ai du mal à prendre des décisions aussi énormes que celles-là! Quand j'aurai un job peut-être que j'effleurerai l'éventualité de tenter un voyage à long terme, au Québec pourquoi pas, même si parfois certains des habitants me font peur et me font penser que je ne baragouine pas un seul mot comme eux :

      http://www.youtube.com/watch?v=04lxLJdj9IE

    2. Je me suis re-créer un blog pour poster mes photos, mais j'avoue avoir du mal à trouver le courage de m'y remettre ! Je pense me relancer d'ici quelques jours, parce qu'il faut que je le face !!
      Quand l'envie t'en prendra, contacte moi et je te donnerai les bons plans Québecois ! En ce moment je suis en vacances à Québec et je suis maintenant définitivement persuadée que je suis née avec la mauvaise nationalité ! :)
      Merde, je viens de regarder la vidéo et je me surprend moi même en me rendant compte que je comprend 90% de ce qu'elle dit ! Même si parfois y'a quelques bug dans la compréhension inter-culture, tu captes vites les mots, puis tu t'en amuse a la fin (surtout quand t'a bu quelques verres)
      En tout cas je te souhaite de passer un joyeux noël, et au besoin je peut t'envoyer quelques centimètres de neige ;)

  4. Ma chère Aleks tes cheveux te vont à ravir!!

  5. je me relis et je me trouve idiote… je voulais dire ta coupe de cheveux te va à ravir.. ahah désolée

    1. Merci ma poule! (rien ne me paraissait idiot dans ta première phrase cependant ;-))

  6. Le carré plongeant est une coupe que j'adoooore et je serais presque jalouse que tu aies osé sauter le pas. Alors oui tu me diras que tu n'avais plus trop le choix si tu voulais sauver tes cheveux, mais je resterais tout de même admirative parce que moi, je n'oserais jamais, même si ma vie en dépendait !
    Ne regrette pas ta longueur, de ce que je peux en voir, cette coupe te va à la perfection et puis cela ne peut qu'être bénéfique pour leur santé !

    1. Je ne regrette pas mes longs cheveux, ça me permet un retour en force dans des excentricités que j'avais mis de côté à cause de le longueur que je préférais d'une teinte naturelle, maintenant je suis de nouveau emballée à l'idée de me faire traiter de tous les noms dans la rue à cause d'une couleur de cheveux bizarre!

      Des bisous!

  7. J'ADORE ta coupe ! Ca te donne un air sauvage et coquin :D !
    Et je remarque qu'on est tous en dépression x'D VDM.

    1. Merci et courage, pour ma part le mois de janvier est généralement une épreuve encore plus insurmontable que celui de décembre!

  8. Vraiment sympa cette coupe ! Je parlais justement du carré plongeant avec l'une de mes amies il y a quelques jours, parce qu'on se disait que la seule coiffure qui nous permettrait d’amputer nos longs cheveux, c'était celle là, ou rien d'autre. Je fais donc partie de l'une de ces filles supplémentaires qui approuve ton choix :)

    1. Merci,dans mon cas c'était le carré plongeant ou rien d'autre et je suis donc entièrement d'accord avec toi!

  9. Bon, faut quand même que je te le dise même si je regrette d'ores et déjà ce flot de niaiseries qui va s'abattre sur toi sans que tu ne puisses rien faire : je te trouve belle. Ça fait plusieurs articles que tu nous parles de ta relation au corps, de tes cheveux, de ton visage, auxquels tu ne fais aucun cadeau, et ça fait plusieurs articles que j'ai envie de te secouer et hurlant "NON MAIS T'ES MALADE ?!"
    T'es belle, t'as de beaux yeux, de beaux cheveux qui ont apparemment un petit souci (putain mais une mycose dans les cheveux c'est quoi ce bordel ? J'pensais même pas que _ça existait, j'vais psychoter maintenant…) mais qui n'en sont pas moins beaux, et cette coupe te va à ravir parce que je pense que toutes les coupes t'iront parce que… ben ouais parce que t'es belle.
    Voilà, maintenant que j'ai bien fait flipper tout le monde je peux te dire que l'idée de teindre tes cheveux en vert est très bonne : le vert marécageux, juste un peu subtil, c'est tout bonnement la classe, et tu m'as donné envie d'essayer, ce qui n'est pas une très bonne nouvelle pour mes cheveux auxquels j'avais réussi à foutre la paix depuis quelque temps déjà.
    Bref, je crois que j'ai tout dit. Je vais me cacher maintenant, huhu.

    1. Ton commentaire me laisse différentes sortes d'émotions : ça me fout la patate à fond les ballons mais je m'étonne aussi de constater que je donne beaucoup l'impression aux autres de me dénigrer. Je crois que c'est certainement le cas, mais j'avais l'impression ces derniers temps que je me plaignais d'avantage du problème en lui-même et non les effets repoussants qu'ils avaient sur mon physique! Je suis désolée d'être parfois une longue complainte incessante à ce sujet mais le doute fait fort partie de mon caractère et je le laisse très (trop?) souvent s'exprimer!

      Ce serait vraiment drôle qu'on ait toutes les deux un vert caca d'oie! Je suis vraiment impatiente de recevoir ma colo et de me demander pendant toute l'application ce qui va bien pouvoir en résulter et constater si j'ai lamentablement échoué dans le dosage de l'effet escompté! C'est bien la première fois que je n'ai pas la moindre idée de comment la couleur va tourner, j'ai un peu peur, mais bon ce ne sera pas la première fois que j'appliquerai une opération douteuse sur ma tête.

      DES BISOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUS

  10. ah, merci pour la découverte de Moira ! pfiou, quel classe ! (et bien plus que quand elle était plus maigrelette je trouve..)

    sinon, je pensais à un truc pour tes cheveux, est-ce que tu prends la pilule comme moyen de contraception ? je sais que chez certaines filles ça leur fait perdre les cheveux.. je lance ça comme une piste à checker aussi.. et comme d'hab, bravo la grande incompétence de tous les "spécialistes" que tu vois pour ça ! et qui sont tellement comme toujours, nuls, crétins et ne cherchent pas plus loin que leurs "ah ben tiens, c'est bizarre ça, bah, chais pas" et nous connards, on devrait savoir à votre place ! pfffff..

    j'ai pris l'habitude d'aller chez les médecins en leur disant, j'ai tels symptômes, je pense avoir ça ou ça, qu'est-ce que vous pouvez me donner pour traiter cela ? parce que si j'y vais en disant j'ai mal ici, ils me disent toujours, uhm.. voyons.. c'est étrange.. uhm.. que faire… ah je ne sais pas…

    enfin bon !
    je t'envoie plein de volume de cheveux à venir ! va peut être voir un naturopathe, homéopathe ou quelqu'un qui cherchera plus le terrain à soigner et la cause de la perte de tes cheveux !

    1. QU'EST CE QU'ELLE EST BELLE, on est d'accord.
      Je t'avoue que je la trouve aussi superbe en maigrichonne qu'avec ses formes plus généreuses, et je suis toujours épatée de constater ces deux aspects chez elle qui changent drastiquement son image mais qui laissent son charme et sa beauté toujours aussi intacts.

      La pilule n'est malheureusement pas la source du problème, celle que j'ai est sans risques et j'ai toujours refusé de la changer même lorsqu'on m'a proposé de prendre la générique qui est beaucoup moins chère et soit disant exactement la même composition parce que j'ai entendu toutes ces histoires d'horreur sur les changements hormonaux qui te transformaient en monstruosité sur un minuscule changement.

      Le shampooing que la pharmacienne m'a conseille marche cependant du tonnerre pour le moment : plus de chutes, plus de démangeaisons, il semblerait que la piste de la mycose soit donc peut-être fondée et que ce soit mon problème depuis le début… ce qui me fait encore plus rager sur les médecins qui n'ont rien vu/rien dit/rien fait alors que sur un conseil gratuit de quelqu'un dont ce n'est pas les compétences je serais peut-être sur la voie de la guérison!

      Merci pour le volume je le prends avec plaisir et j'ai effectivement déjà pensé à tenter des méthodes alternatives pour arriver à mes fins! J'espère ne pas en arriver là cependant, je croise les doigts!

  11. Bonjour Aleks,

    Je te remercie beaucoup pour le lien que tu m'as passé ce matin, c'est exactement le genre de choses que je recherche, avant je m'était inscrite sur Madmoizelle juste pour tomber sur ce genre d'articles et commenter haha. Quand j'ai lu l'article, en effet, je me suis sentie concernée direct ! Du coup, grâce à toi, mon article est devenu plus complet et ça m'a permis de vider un peu plus mon sac qui est trop lourd. De toute façon, il est clair que peu importe comment on est, on est jamais tranquille.. Mais fallait que ça sorte. C'est quelque-chose que je remarque de plus en plus, le "t'es grosse" éveille des oh et des ah et le "t'es maigre" éveille des "c'est normal" . Bref la société hein, on peut encore en dire…

    Pour tes cheveux, si j'ai bien compris, la perruque ne te servira pas ? C'est très bien que tu ais franchi le pas chez le coiffeur, la coupe est très jolie en plus. Pour le champi, c'est étrange, mais rien ne m'étonne, j'ai le don d'avoir des trucs rares moi aussi, je suis une vraie sourie de labo ! ^^" Soigne bien cela alors, ce n'est pas méchant de toute façon !

    Gros bisous!

    1. souris * -_-"

    2. Je suis contente que l'article t'ait plu, le reste de son blog vaut vraiment la peine aussi!

      Je ne sais pas si la perruque va servir, mon état capillaire vogue entre un état de santé parfait certains jours et catastrophiques certains autres, donc mon moral oscille entre "QUE MON COLIS ARRIVE,VITE!!" ou "Je suis positive et je me trouve acceptable avec une coupe au carré…verte." L'avenir nous le dira!

      On n'est décidément pas gâtées, mais il paraît que ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Même si je crois que la version de Manson est plus juste quand il chante : "What doesn't kill you is gonna leave a scar".

  12. Très belle, toujours!

    1. Thank you lovely!

  13. De mes 9 à mes 14 ans j'ai eu des plaques sur le crâne, qui partaient en grosses pellicules ignobles et me donnaient un air pouilleux abominable ; d'autant plus que ça me grattait continuellement, jusqu'au sang et que ça commençait à former des boules sur mon cuir chevelu. Je suis allée voir plein de dermatologues qui m'ont donné plein de trucs, de shampooings antipelliculaires inutiles, de lotions à appliquer tous les soirs, raie par raie, et laisser agir de longs instants, des pipettes de saloperie alcoolisée à me passer sur les bosses de mon crâne… rien d'intéressant.
    Un jour je vais simplement chez le médecin généraliste et lui montre vite fait ma tête : elle me prescrit du Sébiprox. Je ne peux plus vivre sans. Maintenant j'ose utiliser d'autres shampoings comme le Yes To Carrots une fois sur deux ou trois, mais il faut toujours au moins un Sébiprox appliqué par semaine, sinon le carnage refait surface.
    Tout ça pour dire que les dermatos, hein, c'est juste bon à surveiller quelques grains de beauté, et encore…

    Sinon, elle est bien ta coupe ! Et une couleur à la Moira Hermions rendra sûrement mieux que certains autres modèles que t'as mis et qui font un peu… comment dire… Joker ? ^^

    1. Et bien le problème est exactement comme le tien pour le moment : je présume que c'est de la guérison puisque tout le "relief" que j'avais sur le crâne est en train de se détacher. C'est horrible puisque tout mon crâne se détache par grosses croûtes, mais tant que ça part et que les démangeaisons cessent, c'est tout ce que je demande.

      Merci pour ta référence shampooinesque, apparemment il fonctionne de manière similaire que celui que j'ai mais en encore plus rapide et efficace, je suis sous Ducray pour le moment et celui que tu as n'es pas vendu en Belgique mais je crois que c'est parce que le nom est différent et qu'il s'appelle Stieprox ici. Je crois que je vais tenter l'affaire aussi en ayant encore de meilleurs résultats que celui que j'utilise qui provoque encore trop de chutes à mon goût…

      Guérison par commentaires interposés, ce serait vraiment chouette, merci d'avoir pris le temps de me laisser ton commentaire!

      Je croise les doigts pour la teinte verdâtre, j'ai un peu peur de ressembler à une grenouille!

  14. Ma religion m'oblige à effectuer une minute de silence en mémoire de tes longueurs. Néanmoins comme ma relogion inclue aussi la tolérance j'ai le droit de témoigner de la coolitude de ta coupe, même si je reste fidèle à ma paroisse. Pour le vert j'attends de voir mais je préfère le plus sombre.

    Si tu as effectivment un champignon(à vérifier) c'est chiant ! j'ai moi même une jolie tache sur le visage qui se voit bien faute de ne pas l'avoir traitée. C'est le genre crème à appliquer deux fois par jour pendant 1 an pour que ça parte, j'ai laché l'affaire et décidé de vivre avec les traces.

    Sinon d'après ta description 90% de la population civilisée est dépressive. C'est rassurant on se sent moins seul =)

    1. Je te remercie pour la minute de silence, elle est grandement appréciée!

      Pour ce qui est de ta tache, être une fille c'est chouette on a cette chose miraculeuse qui s'appelle le fond de teint. Peut-on donc dire que je considère mon visage entier comme une tache? OUI.

      On verra bien ce que donne le vert, mais me connaissant je sens l'énorme boulette arriver.Tant mieux, j'aime bien manger des spaghettis (oui je suis en forme aujourd'hui.)

  15. JOIN US.

    http://www.dump-it.fr/photo-71jpg/c66d189e573978689063437fd3f39015.jpg.html
    Oui, webcam + fraîcheur et oeil pétillant. En vrai je suis couleur Moira Hermione. Tout ça pour dire que je plébiscite le carré vert, hâte de voir ce que ça donnera sur toi. (C'est en partie Ghost World qui m'a poussée à franchir le pas…)

    1. WAOUW, CAYBOOOO.
      Ma coloration est en chemin vers ma maison…
      SOON,VERY SOON.

  16. Oh bien les cheveux, très bien même.

    Ps : j'espère que le bordel qui s'opère dans tes cheveux s'arrangera vite .

    Le bisou du jeudi

    1. Merci Lilla! J'essaie de gérer le bordel de la meilleure manière que je peux, même si certains jours j'ai envie d'abandonner.

      Le bisous du vendredi!